Conférences

Nos conférences

Cinq par an : février-mars-avril et octobre-novembre

Sauf exception elles se déroulent à l’Espace Claire-Fontaine, avenue de la Gare, à environ une soixantaine de mètres de celle-ci. Il est donc très pratique de s’y rendre.

Rappel du second semestre 2018

8 septembre: Evolution du système impérial sous le second empire (de l’empire autoritaire à l’empire libéral) par Guy Barat, président de l’association

9 octobre : Joseph Fouché par François Jarry

17 novembre: La princesse Mathilde, égérie de Saint-Gratien par Denise Delsaux

15 décembre: 2 conférences et un film pour le 10ème anniversaire de notre association

 

 CONFERENCES 2019

Le chirurgien de Napoléon III, Auguste Nélaton (1807-1873), ou La Guerre de 70 aurait-elle pu être évitée ?

Denis Hannotin nous propose l’étude du chirurgien de Napoléon III, Auguste Nélaton, que l’empereur rencontre en 1860 et qui deviendra le spécialiste attitré de la famille impériale. 

Né à Paris le 17 juin 1807 il reçoit son diplôme de docteur en médecine en 1836 avec une thèse sur les effets de la tuberculose sur les os. Professeur à l’hôpital Saint-Louis puis à la Faculté de Médecine il abandonnera ce poste pour devenir, en 1867, le chirurgien personnel de l’Empereur Napoléon III.

Auguste Nélaton fut le premier à mettre au point une intervention dans les hémorragies. On lui doit aussi une sonde de porcelaine qui porte son nom. Enfin il a apporté de notables contributions à la chirurgie pelvienne et abdominale.

Samedi 9 février, 17 h à Clairefontaine, avenue de la gare à Saint-Leu-la-Forêt

La Commune de Paris

Le 19 juillet 1870 la France déclare la guerre à la Prusse qui a joué à fond la provocation. Une guerre mal préparée et qui aboutit à une capitulation sans gloire après 2 mois et demi de conflit. Avec également le renversement du régime impérial le 3 septembre et la proclamation de la République.

Les Prussiens envahissent la France, le gouvernement Thiers choisit une capitulation humiliante. Refusant cette décision le peuple de Paris se révolte et prend les armes, c’est la guerre civile. Le but : résister pour fonder enfin une vraie République démocratique.

Un des plus tragiques épisodes de notre Histoire occulté pendant longtemps pour diverses raisons. Saint-Leu Terre d’Empire a fait à nouveau appel à Simone Kant, déjà venue à Saint-Leu pour « Napoléon 1er, héritier de la Révolution ? ».  Agrégée d’Histoire elle nous a fait revivre avec passion et objectivité cet évènement tragique qui a laissé une trace indélébile.

Samedi 16 mars 2019, 17 h, Saint-Leu, salle Clairefontaine

 

Les dessous secrets du Second Empire

« La courtisane est une institution si elle est un besoin » disait Honoré de Balzac. C’est sous le Second Empire que les courtisanes de haute volée connaissent leur âge d’or. Ces expertes en libertinages et autres subtilités ont l’art de faire chavirer les cœurs et les têtes et de faire valser les fortunes. Cette époque est un véritable tourbillon de frivolités. La crinoline et ses petits dessous, les « cocottes » de la fête impériale, « les grandes horizontales » du grand monde, du demi monde, et du bas monde, les « soumises » et les « insoumises », la vie dans les maisons closes, sans oublier le spectre de la maladie car décidément le commerce du sexe alimente tous les fantasmes. La prostitution « un mal nécessaire »?

Une conférence animée par Annecy Rouher Vaucheret, tout en contraste sur ce monde interlope, où se mêleront la plume et le pinceau des plus grands : Gauthier, Baudelaire, Flaubert, Zola…et Degas, Toulouse Lautrec, Manet …sans oublier les échotiers toujours friands de cancanages.

 Prochaine conférence en octobre

Le corsaire Surcouf par Francis Jarry

Laisser un commentaire